07/03/2012

Les élus genevois réagissent au cri d'alarme des maires français sur la situation du logement

Article du temps du 07 mars 2012, relatant les réactions genevoises après l'article de mardi

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/682e6f24-67a4-11e1-8a57-ba3c5a76b2ce/La_limitation_des_zones_de_construction_en_France_voisine_fait_débat

Commentaires

je suis pas vraiment MCG, mais ils ont raison sur ce point: ils ne tiennent pas non plus leurs promesses pour les P+R. L'argent retrocédé devait en partie servir à ça, mais ils ont préféré se construire des centres sportifs et autres équipements communaux sous-utilisés et nous laisser nous débrouiller avec leur trafic et construire nous-même ces parkings sur des terrains qui auraient pu avoir des logements...

Écrit par : sam | 07/03/2012

Cher Monsieur,

L'argent rétrocédé sert aussi à construire des écoles, des services publics pour les genevois qui viennent vivre chez nous. Par exemple, dans mon village de 3200 habitants, il y a 450 citoyens suisses... 450 citoyens suisses qui prennent leur voiture pour aller travailler dans leur canton !

Quant aux P+R, je me demande à quoi ils pourraient bien servir tant que le CEVA n'est pas en service ! Car tout est prévu, lorsque le Ceva arrivera à nous, et à Genève comme en France voisine nous pourrons respirer car enfin le flux des voitures s'apaisera...

Bien cordialement,

Écrit par : Gabriel Doublet | 07/03/2012

Merci, M. Le Maire:
- pour votre blog,
- pour votre courage politique et les mesures qui en découlent, et
- pour les liens vers les 2 articles du Temps qui sont un plaisir à lire.
.
C'est triste à constater, mais votre confrère de Saint Julien, M. Vielliard, semble bien avoir raison: Sans un minimum de confrontation avec Genève, point de salut... :-(

Écrit par : caracolelimonade | 10/03/2012

Les commentaires sont fermés.